Catalogues d’exposition

Sélection chronologique de catalogues d’expositions personnelles et collectives de Francis Bacon faisant partie de la MB Art Collection.

1946

Exposition collective

Exposition Internationale d'Art Moderne (UNESCO)

Musée national d'Art Moderne, Paris (Centre Georges Pompidou depuis 1977)

Novembre – décembre 1946

En novembre, Bacon se rend de Monaco à Paris pour voir l’exposition d’art international organisée par l’UNESCO, où figure une de ses œuvres, Peinture 1946, présentée sous le simple titre de Peinture.

Le travail de Bacon est présenté aux côtés de celui d’artistes comme Roy de Maistre, John Minton, Henry Moore, Rodrigo Moynihan, Paul Nash et Graham Sutherland.

Unesco - Paris, 1946

 

1949

Exposition collective

Peintures de Francis Bacon / Dessins de Robin Ironside

Hanover Gallery, 32A St. George St, Hanover Square, Londres

8 novembre - 10 décembre 1949

Le 8 novembre 1949, douze peintures de Bacon, dont la série de « Têtes » que l’artiste avait commencée en 1948 à Monaco, sont exposées aux côtés du travail de l’artiste néo-romantique Robin Ironside.

1951

Exposition collective

Peinture britannique 1925-1950 Première anthologie

The Arts Council, Londres

1951

The Arts Council, 1951

En 1951, les tableaux de Bacon sont exposés aux côtés de ceux d’artistes tels que Lucian Freud, John Minton, Paul Nash, Graham Sutherland, Ben Nicholson et John Piper.

Son Etude de personnage II, 1945-46 est exposé sous le titre « Marie-Madeleine ».

L’artiste dira par la suite qu’il n’a jamais imaginé ce personnage comme Marie-Madeleine, ni associé le tableau à une crucifixion.

 

1955

Exposition personnelle

Francis Bacon

The Institute of Contemporary Arts, Londres

1955

The ICA, 1955

La première rétrospective de Bacon, composée de treize toiles, est organisée par l’ICA de Londres.

1957

Exposition personnelle

Francis Bacon

Galerie Rive Droite, 82 Faubourg St-Honoré, Paris 8ème

12 février – 10 mars 1957

Rive Droite, 1957

 

Première exposition personnelle de Bacon à Paris, qu’il apprécie plus que toute autre ville.

1957

Exposition personnelle

Francis Bacon

Hanover Gallery, 32A St. George St, Hanover Square, Londres

21 mars – 26 avril 1957

The Hanover Gallery, 1957

Après avoir travaillé durant une décennie avec une palette monochrome dominée par des gris argentés et des gris sombres, Bacon s’en éloigne avec sa série des Van Gogh, réalisée avec des couleurs très vives et saturées. Ces tableaux lui sont inspirés par l’oeuvre de Vincent Van Gogh, Autoportrait sur la route de Tarascon, 1888. Bacon s’identifie à Van Gogh dans son souci constant de recréer la réalité. Le geste pictural de Bacon montre la rapidité avec laquelle ces œuvres sont exécutées. Après l’inauguration de l’exposition, deux toiles, dont Etude pour un portrait de Van Gogh VI, sont livrées à la galerie alors qu’elles ne sont pas encore sèches et les anecdotes de visiteurs aux vêtements tachés par la peinture à l’huile abondent.

1959

Exposition personnelle

Bacon

Hanover Gallery, 32A St. George St, Hanover Square, Londres

6 juin – 6 juillet 1959

The Hanover Gallery, 1959

Dernière exposition de Bacon à la Hanover Gallery.

En 1948, Erica Brausen, fondatrice de la galerie, était devenue la première marchande d’art de Bacon. Elle était extrêmement dévouée et bienveillante à son égard. Bacon ne cessait de répéter qu’elle avait l’œil le plus avisé du monde de l’art.

1960

Exposition personnelle

Francis Bacon, Peintures 1959-1960

Marlborough Fine Art Gallery, 17-18 Old Bond Street, Londres

Mars – avril 1960

Marlborough Fine Art, 1960

Première exposition de Bacon à la Marlborough Fine Art Gallery.

La Marlborough est fondée en 1946 par Frank Lloyd et Harry Fischer. David Somerset, aujourd’hui Duc de Beaufort, se joint à eux en 1948. Gilbert Lloyd, le fils de Frank, prend le contrôle de la Marlborough Fine Art Gallery à Londres à partir de 1972.

En 1958, Bacon quitte la Hanover Gallery pour rejoindre la Marlborough qui le représentera jusqu’à la fin de sa vie. Il pressent que cette galerie est mieux gérée, plus dynamique et plus à même d’accompagner sa carrière sur le long terme.

1962

Exposition personnelle

Francis Bacon

Tate Gallery, Londres

24 mai – 1 juillet 1962

 

Le 24 mai 1962, la Tate Gallery présente une grande rétrospective de l’œuvre de Bacon, comprenant quatre-vingt-onze peintures. L’artiste peint Trois études pour une Crucifixion, 1962 à l’occasion de cette exposition.

Le jour de l’inauguration de l’exposition, parmi les divers messages de félicitations, Bacon reçoit un télégramme l’informant du décès de Peter Lacy la veille à Tanger.

1963

Exposition personnelle

Francis Bacon

Solomon R. Guggenheim Museum, New York (en collaboration avec l’Art Institute of Chicago)

Octobre 1963 – janvier 1964

Guggenheim, New York, 1963

Il s’agit de la première rétrospective de Bacon dans un musée américain, qui présente soixante-quatre de ses œuvres.

1968

Exposition personnelle

Francis Bacon

Marlborough-Gerson Gallery, New York

Novembre – décembre 1968

Marlborough-Gerson, 1968

Bacon se rend pour la première fois aux Etats-Unis en Novembre 1968, à l’occasion de son exposition à la Marlborough-Gerson Gallery à New York. George Dyer, son amant et sa « muse », l’accompagne. Ils descendent à l’Hôtel Algonquin.

1971

Exposition personnelle

Francis Bacon

Galeries nationales du Grand Palais

26 octobre 1971 – 10 janvier 1972

Grand Palais, 1971

 

En octobre 1971, Bacon a l’immense privilège de se voir offrir une rétrospective au Grand Palais à Paris, qui réunit cent huit de ses tableaux.

Le 24, deux jours avant le vernissage, George Dyer est retrouvé mort à l’Hôtel des Saints-Pères.

Au même moment, le magazine Connaissance des Arts réalise une enquête afin de déterminer les dix artistes contemporains vivants les plus importants. Bacon arrive en tête de liste.

1977

Francis Bacon : « Œuvres récentes »

Galerie Claude Bernard, Paris

19 janvier – 26 mars 1977

 

Le 19 janvier 1977, vingt peintures de Bacon sont exposées à la Galerie Claude Bernard à Paris. Cette exposition, aujourd’hui légendaire, connaît un tel succès que la police finit par boucler la rue des Beaux-Arts pour contenir les flux de visiteurs se dirigeant vers la galerie.

Michel Leiris préface le catalogue de l’exposition.

1987

Exposition personnelle

Francis Bacon : Peintures récentes

Galerie Lelong, Paris

30 septembre – 22 novembre 1987

 

Après sa première exposition à la Galerie Maeght-Lelong, à Paris en 1984, Bacon expose à la Galerie Lelong en 1987.

Jacques Dupin préface le catalogue d’exposition qui comprend également un entretien avec David Sylvester. Cette exposition va venir renforcer le statut de légende vivante de Bacon dans la capitale française.

1988

Exposition personnelle

Francis Bacon

Central House of Artists, New Tretyakov Gallery, Moscou

23 septembre – 6 novembre 1988

Le galeriste et commissaire d’expositions, James Birch, organise avec Sergueï Klokhov, un diplomate soviétique, le British Council et la Marlborough Fine Art Gallery une rétrospective Bacon à Moscou. Cet évènement est une grande première pour un artiste occidental vivant.

Bacon présente vingt-deux tableaux réalisés entre 1945 et 1988.

1996

Exposition personnelle

Francis Bacon

Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, Paris

26 juin – 14 octobre 1996

Centre Pompidou, 1996

En juin 1996, une rétrospective posthume a lieu au Centre Georges-Pompidou pour célébrer la carrière de l’un des derniers monstres sacrés du vingtième siècle. David Sylvester, co-commissaire de l’exposition, rassemble quatre-vingt-six toiles couvrant la carrière de Bacon.

2008

Exposition personnelle

Francis Bacon : Une rétrospective centenaire

Tate Britain, Londres

11 septembre 2008 – 4 janvier 2009

A Centenary Retrospective, 2008

Une rétrospective posthume est organisée à la Tate Britain en septembre 2008, à l’approche du centième anniversaire de la naissance de l’artiste (en 2009). Cette troisième rétrospective à la Tate réexamine le travail de Bacon à la lumière des nouvelles recherches résultant de la découverte du contenu de son atelier après sa mort. L’exposition regroupe environ soixante-dix œuvres de l’artiste.